Blog

Business

Comment faire connaître sa boutique en ligne ?

e-boutique

 

Au début de toute entreprise , les budgets sont souvent limités, voire inexistants.
Pour promouvoir votre boutique en ligne, vous allez devoir lui consacrer du temps ,
car ce n’est pas à sa présence sur le Web qu’elle attirera des clients.
«La magie vient dans la mise en place des stratégies en travaillant en plan marketing intégré avec une stratégie de contenu réfléchie.

Partage de 10 pistes ayant aidé des e-commerçants que nous accompagnons
1. Débutez la promotion dans votre réseau

Que ce soit en personne, sur Facebook, Linkedin, Twitter, Google +, parlez d’abord de votre boutique auprès des personnes qui font partie de votre propre réseau et qui pourraient avoir un intérêt avec vos produits.

Demandez-leur, par exemple, de tester l’ensemble de votre interface et de s’abonner à votre newsletter, d’aimer votre page Facebook et de vous suivre sur Twitter. Leurs commentaires devraient vous être très utiles.

2. Lancez une campagne impliquant des personnes avec une forte présence sur le Web
Collaborez avec des personnes qui sont très présentes auprès de votre clientèle cible, que ce soit sur un blog ou les réseaux sociaux. Demandez-leur de tester, par exemple, un de vos produits.

Sachez, toutefois, qu’une telle démarche implique de prévoir un budget, car il s’agit d’un gagne-pain pour plusieurs de ces personnes.

Assurez-vous de leur communiquer vos exigences lorsque vous les approchez.

N’en demandez toutefois pas trop pour leur laisser une certaine flexibilité dans leurs écrits. En procédant ainsi, si elles ne sont pas intéressées, elles vous le diront.
3. Établissez des liens avec des journalistes

Les journalistes aiment parler des entrepreneurs Web qui réussissent et qui se démarquent dans leur industrie. Il est donc très important d’établir un premier contact avec eux.  Je vous propose d’abord de le faire à partir de Twitter, en suivant ceux qui sont en lien avec votre secteur d’activité. Échangez ensuite de temps en temps avec eux. Cela piquera leur curiosité.  Si vous êtes cohérent dans vos propos, ils n’hésiteront pas à vous contacter pour des chroniques spéciales.
Si vous désirez les contacter par courriel, attendez d’avoir quelque chose de grand à annoncer avant de le faire.
Cela augmente vos chances qu’ils parlent de vous dans leurs médias.
Ils sont en effet plus intéressés à savoir, par exemple, qu’une personne très influente a rejoint votre conseil d’administration, que vous avez reçu une importante somme d’argent pour le développement de votre projet ou encore que vous avez atteint le premier million de chiffres d’affaires.
4. Mettez en place un programme d’affiliation
Un programme d’affiliation permet à ceux qui sont à la tête d’une importante communauté web sur les médias sociaux / site web
ou qui détiennent un grand nombre d’abonnés courriels, de gagner une commission sur une vente faite à partir d’un lien spécial que vous devez leur remettre.
Mettre en place un tel programme est avantageux, car cela vous permet aussi de faire connaître votre boutique autrement.

5 . Faites une campagne AdWords

Google Adwords vous permet de créer vos propres publicités et de les diffuser à travers tout le réseau de sites web inscrits sur le programme Google Adsense, la régie publicitaire de Google. La plupart des cyber-commerçants que j’ai interviewés, m’ont confié avoir eu de très bons résultats avec cette méthode.

C’est le cas, par exemple, avec Café-Vrac, une brûlerie artisanale en ligne. Adwords leur a permis de se faire connaître du public anglophone. Pour Pierre-Claude Roy, Vice-président aux affaires électroniques de PMCtire qui se spécialise dans la vente de pneus en ligne, utiliser Adwords était le seul choix pour eux, car ils n’avaient pas de budget de marketing au départ.

Si vous êtes donc dans la même situation, commencez d’abord à tester la plate-forme et demandez des conseils à des cyber-commerçants de votre entourage. Cela vous permettra de mieux vous familiariser avec elle. Vous ferez aussi des économies.

Pour avoir de bons résultats, sachez que vous devez vous assurer d’avoir un mot clé significatif comme titre d’annonce. Vous pourrez ensuite, une fois que vous aurez plus de budget, déléguer la tâche à une personne qui pourra vous accompagner davantage.

Pour augmenter d’ailleurs vos chances de vous faire connaître plus rapidement, une niche et un positionnement clair peuvent grandement vous aider.

6. Affichez vos produits ou rabais sur des sites Web à fort trafic
Que ce soit sur des annuaires spécialisés, des comparateurs de prix, des sites de rabais ou encore de cashback ( comme Amikash ), pensez à ajouter vos produits ou rabais sur ces sites Web qui peuvent augmenter la visibilité de votre boutique en ligne grâce à leur fort trafic.

7. Optimisez votre référencement Web ( SEO )
Le référencement de votre boutique en ligne est très important. Assurez-vous d’avoir une bonne base. Normalement, si vous n’avez pas de budget et que vous utilisez une plate-forme hébergée, vous devriez être en mesure d’avoir les outils nécessaires pour l’optimiser.

« J’ai vu une réelle augmentation de mes ventes quand j’ai commencé à augmenter mon inventaire et le nombre de produits listés sur ma boutique. Le SEO est la clé du succès si on a pas de budget publicitaire et pour choisir son offre aussi.

C’est plus facile de vendre des produits connus que de lancer sa propre marque. »

8. Soyez présent sur les médias sociaux
Mettre en place un blog, tout comme être actif sur les réseaux sociaux sont des excellents moyens d’apporter du trafic sur votre boutique en ligne,de répondre aux questions de vos clients et de mieux connaître leurs besoins.

Si vous n’avez pas de talent en rédaction, pensez à utiliser vos plus grandes forces de communication, que ce soit par l’image, par vidéo, par audio, etc. Aussi, vous n’avez pas besoin d’être partout.

Vous devez concentrer vos efforts sur les médias sociaux qu’utilisent votre public cible.

Ce qui est gagnant, c’est d’avoir un ton unique dans votre façon d’animer votre communauté. Commencez à l’animer vous même pour économiser de l’argent.

Prenez l’habitude de partager des conseils pratiques en liens avec vos produits, l’histoire et l’évolution de votre boutique, vos rabais, vos déplacements dans les événements , etc.

Lorsque vous aurez plus de budget, vous pourrez penser à payer de la publicité sur les réseaux sociaux pour mettre en avant plan certains de vos produits ou rabais. Vous pourrez aussi engager une personne pour vous accompagner dans la création de contenus et l’animation de vos comptes.

9.Envoyez des cadeaux par la poste

Pensez à offrir vos produits en cadeau par la poste à des personnalités publiques ou des gens dont la présence Web est très forte. C’est toujours apprécié.

Il reste toutefois que ce n’est pas parce que vous le faites qu’ils sont obligés d’en parler. Laissez les choses aller. S’ils aiment votre produit, ils n’hésiteront pas à le partager.

10. Utilisez votre créativité durant les événements rassembleurs

Que ce soit comme partenaire, commanditaire ou tout simplement par plaisir, pensez à profiter de votre présence dans les événements qui rejoignent votre clientèle cible. Vous pouvez, par exemple, apporter des échantillons de vos produits ou encore des rabais.

C’est le moment de vous différencier
À vous la parole maintenant.

J’aimerais savoir ce qui vous a le plus aidé à faire connaître votre boutique en ligne jusqu’à présent ? Partagez-moi votre expérience dans les commentaires. Je suis convaincue qu’elle sera utile pour d’autres lecteurs.

A+

Développement Personnel

Les 5 raisons qui vous empêchent de devenir Riche

COUVERTURE ARTICLE

(Selon Kim Kiyosaki  : Co – Auteure de Père Riche, Père Pauvre.)

La voie de la liberté financière n’est pas facile. Dès que vous partirez sur ce chemin,
vous traverserez  épreuves  après épreuves.
Beaucoup de gens se sentent découragés et abandonnent tout de suite.

D’autres perdurent un certain temps, mais sans résultat, ils abandonnent…
Seuls les plus tenaces peuvent avancer et devenir vraiment riches.

Je rencontre souvent des personnes qui ont suivi le chemin depuis longtemps
et ne comprennent pas pourquoi elles ne sont pas plus proches de la liberté financière.
Ils ont lu les livres, ont suivi des cours et peuvent lire et interpréter facilement la chronique financière du journal.

Beaucoup d’entre eux s’approchent de moi en demandant: «Je suis financièrement cultivé, mais je ne peux toujours pas augmenter mes revenus.
Qu’est-ce que je fais mal?
Ma réponse est: «Ce n’est peut-être pas quelque chose que vous faites, mais quelque chose que vous ressentez qui vous retient».

Nos émotions et nos comportements dictent notre avenir plus que ce que nous voulons admettre.
Et parfois, ce sont les choses que nous ressentons ou les attitudes que nous avons qui nous empêchent d’aller de l’avant.
Les 5 choses qui bloquent votre avancement :
Il existe cinq raisons principales

1. La Peur
2. Le cynisme
3. La Paresse
4. Les Mauvaises habitudes
5. L’arrogance

La plupart des gens se battent avec beaucoup de ces facteurs, consciemment ou inconsciemment.
La quête vers la richesse est un parcours initiatique

1. La Peur
C’est de loin la raison la plus répandue chez la plupart des gens ne sont pas riches.
Si vous n’aviez pas peur de tout, que feriez-vous en ce moment qui pourrait vous rendre riche?
Démissionner? Créer votre propre entreprise? Investir vos économies en actifs?

Tant de personnes passent leur temps à lire, à étudier et à accroître leur littérature financière, mais quand il s’agit d’agir sur leurs connaissances,
ils tergiversent. Ils ont peur.

La peur est compréhensible. En prenant des risques, en changeant, c’est effrayant. Il est bon de craindre.
Ce qui ne va pas, c’est laisser votre peur vous accabler au point que vous n’agissez pas.
C’est à ce moment-là que la peur n’est pas naturel et constitue un barrage entravant l’accès à la vraie liberté.
2. Le cynisme
Le cynisme est une autre forme de peur. C’est une méfiance qui vous empêche d’avoir confiance pour aller de l’avant.

Cette méfiance peut être envers vous-même, ou peut se manifester par un doute exagéré.
Il pourrait s’agir d’une paranoïa des marchés, s’interroger sur la solidité d’un marché, pour se solder par un investissement à la dernière minute.

Plus le cynisme se manifeste, plus il vous retient en arrière.
Vous devez apprendre à distinguer une véritable préoccupation d’une peur exagérée.
Si vous êtes cultivé financièrement et avez fait vos devoirs, vous devez faire confiance à vos capacités.

3. La Paresse
Nous sommes nombreux à penser qu’être paresseux, c’est rester allongé sur son canapé pendant cinq heures, à regarder Netflix en mangeant du pop-corn.

Si vous accusez une personne travailleuse d’être paresseuse, elle sera probablement très énervée.

Mais la paresse nous affecte tous, et les personnes occupées sont souvent les plus pires de tous.
Les gens deviennent facilement « trop ​​occupés » pour s’occuper des choses importantes, comme leur santé, leur famille et leur argent.
Ils vont au travail et travaillent toute la journée et sont trop épuisés lorsqu’ils arrivent à la maison pour faire autre chose.

Quand ils ne sont pas occupés par le travail ou la famille, ils sont souvent occupés à regarder la télévision, à jouer au golf ou à faire du shopping.
Pourtant, au fond, ils savent qu’ils évitent quelque chose d’important.

C’est la forme la plus commune de la paresse: la paresse en restant occupé.

Donc, posez un regard honnête sur votre vie.
Est-ce votre excuse pour ne pas investir, le fait que vous êtes trop occupé ?
Qu’est-ce que ça veut dire?
De quoi êtes-vous vraiment occupé?
Et comment cela vous retient-ils éloignés de la liberté financière?

4. Les Mauvaises Habitudes

Les habitudes contrôlent notre avenir. Cultivez les mauvaises et votre futur restera hors de votre contrôle.

Les mauvaises habitudes sont souvent les pires choses qui vous empêchent de réussir.
Ils sont extrêmement difficiles à casser; Il faut de la discipline et des efforts continus conscients.

Beaucoup de gens n’ont pas la discipline pour briser leurs mauvaises habitudes.
Et pire, beaucoup de gens ne se rendent même pas compte que leurs habitudes sont mauvaises.
Par exemple, quelqu’un qui dort tard le week-end pourrait penser qu’il rattrape le sommeil nécessaire.
Mais cette habitude enlève plusieurs heures pour pouvoir faire des recherches sur des investissements ou créer une entreprise secondaire.

Examinez les habitudes de votre vie. Certaines d’entre elles pourraient être tellement enracinées dans votre routine que vous ne les remarquez pas.
Mais comment vous retiennent-elles dans une vie qui ne vous convient plus?

5. L’arrogance

Le père riche de Robert a souvent dit: «Chaque fois que j’ai été arrogant, j’ai perdu de l’argent. Parce que quand je suis arrogant, je crois vraiment que ce que je ne sais pas n’est pas important.  »

J’ai constaté que beaucoup de gens utilisaient l’arrogance pour essayer de cacher leur propre ignorance.
Ils se répandent, sur-compensent en confiance pour cacher le fait qu’ils ne savent pas.

Au lieu de reconnaître humblement où ils doivent changer, ils blâment les autres personnes et les circonstances pour leurs propres échecs.
Autrement dit, de nombreuses personnes arrogantes qui ont lu ce blog ont probablement pensé: « Cela ne s’applique pas à moi » à toutes les choses ci-dessus.
Si vous ne pouvez pas être honnête et humble avec vous-même, vous n’aurez pas la chance d’accéder à la liberté financière

La bonne nouvelle
La meilleure partie. Si vous souffrez d’un ou plusieurs des éléments ci-dessus, cela signifie que vous avez de très bonnes chances d’être riche.
Tout ce que vous avez à faire est d’apprendre à surmonter vos freins.

Bien sûr, ce n’est pas facile. En fait, c’est incroyablement difficile, sinon tout le monde serait riche.

Mais reconnaître les facteurs qui vous empêchent d’augmenter notre richesse est la première étape.

Avec l’effort pratiqué, vous pouvez surmonter ces mauvaises habitudes et émotions et allez trouver le chemin vers la liberté.
Texte traduit de l’original par Gabi Shine

Source  : http://www.richdad.com/Resources/Rich-Dad-Financial-Education-Blog

Non classé

Comment recruter ses 1000 premiers fans Facebook

Vous êtes vous déjà demandé comment pouvait-on obtenir des fans pour sa page Facebook  ?

Vous n’en avez qu’une idée vague ? Pas de panique ; On vous précise les étapes à suivre

publicite-21-02
ETAPE 1 : ASSUREZ-VOUS DE REMPLIR COMPLÈTEMENT VOTRE PAGE
L’onglet « à propos » pour donner quelques informations
La photo de profil et la photo de couverture
Les informations de départ
L’adresse
Une description longue et les missions de votre société
Le numéro de téléphone ainsi que l’adresse e-mail
Chaque jour, il y a 936 millions d’utilisateurs actifs qui partagent du contenu.
Alors pour être sûr de ne pas être ignoré, assurez-vous de proposer une page aussi complète que possible.

ETAPE 2 : INVITEZ VOS AMIS FACEBOOK GRÂCE À L’OPTION « INVITER SUR VOTRE PAGE »

Tout le monde a des amis sur Facebook alors profitez-en pour les utiliser.
Vous pourrez ainsi constituer un socle très intéressant.

Le nombre moyen d’amis sur Facebook est de 350. Ce nombre varie en fonction de l’âge des utilisateurs.

ETAPE 3 : SOLLICITEZ DES PERSONNES VIA D’AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX OU PAR E-MAIL

Faites parler de votre page sur Twitter et invitez vos followers à aimer votre nouvelle page en tweetant le lien Facebook.

Envoyez également un e-mail à tous vos contacts en indiquant les avantages qu’ils pourraient avoir en aimant votre page.
Vous pouvez également utiliser l’option « avertir vos fans » dans l’onglet marketing de Facebook.

Si vous avez un compte Instagram, insérez le lien de votre page Facebook dans la description. Vous pourrez ainsi développer votre trafic.

ETAPE 4 : UTILISEZ LA PUBLICITÉ FACEBOOK POUR AUGMENTER LE NOMBRE DE FANS

Il ne s’agit pas de faire de la publicité n’importe comment.
Adressez-vous en priorité à ceux qui pourraient porter un intérêt parmi votre public cible.
Préférez le ciblage des publicités par rapport à la quantité. Le public cible doit être inférieur à 100 000 personnes.

Remplacez les images sélectionnées lorsque le taux de répétition atteint 1,3.
Refaites ensuite le ciblage de vos publicités en vous attardant cette fois-ci sur les personnes qui ont visité votre site Internet ou votre blog.

Weekly World News est passé de 3 224 fans à 40 310 fans en 4 jours en utilisant la publicité sur Facebook.

CONCLUSION

Si vous ne disposez pas d’une page sur Facebook, vous devriez envisager sérieusement sa création.
C’est un des principaux moyens pour grandir rapidement et développer son influence sur Internet.
Plus vous attendez, plus il sera dur de trouver une place sur Facebook.
Alors commencer par suivre ses étapes et vous atteindrez rapidement 1 000 fans sur votre page.

Quelles sont vos tactiques pour augmenter le nombre de fans ? Utilisez-vous également ces étapes dans votre stratégie ?
N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience, de vos témoignages ou de vos conseils en nous laissant un petit commentaire.

Sources : quicksprout

Non classé

Inbound Marketing, avez – vous dit ?

Pour faire votre test (Cf précédents billets) et évaluer votre offre, rien de tel que les réseaux sociaux.

On vous explique pourquoi en quelques points:

1.

Faisant partie du quotidien de millions de français, en plus d’être un vaste marché de prospection, les réseaux sociaux permettent de prendre la température du marché.

2.
C’est aussi une plongée au cœur de la pensée de vos clients.
Ce qui est très pratique pour voir en temps réel ce que les gens pensent de votre marque.
Leurs propos contiennent des données très précieuses sur leurs attentes et leurs besoins.

Grâce à une veille sur les réseaux sociaux, vous pourrez alors mieux adapter vos offres et vos messages commerciaux.

3.

Par ailleurs, avant d’acheter ou de signer un contrat, il n’est pas rare que le client fasse une recherche Google sur votre nom ou raison sociale.

Il est important que le moteur de recherche lui fasse ressortir de nombreuses références qui valorisent votre travail et votre expertise.
Animer une présence régulière et de qualité sur les réseaux sociaux permet immédiatement de démontrer votre savoir-faire.

4.

L’utilisation des réseaux sociaux pour faire connaître son entreprise fait partie intégrante d’une démarche appelée l’Inbound Marketing.

Cela consiste à faire venir les clients à vous grâce à de la publication de contenus informatifs à destination de votre cible et à une présence proactive sur les réseaux sociaux,
qui poussent les consommateurs à s’intéresser à votre auto-entreprise.

 

Non classé

Partie 2 : Je teste mon offre

Vous n’avez pas de stock ? Rien à tester ?  Je vais vous étonner mais c’est plutôt une bonne nouvelle, car  au moins il n’y a aucun risque  de se retrouver avec des invendus sur les bras.

Tout ce qu’il vous faut c’est un prototype et quelques photos de qualité du produit et c’est parti !!!!!!

C’est là que rentrent en jeu les réseaux sociaux et le référencement Google.

En pratique :

Je crée ma page Facebook, publie des photos de mon prototype, et fais un appel à l’action *

Le test a débuté. Nous saurons très vite si l’offre suscite de l’intérêt.

 

Dans le prochain billet, on passe à l’analyse des résultats du test.

Que faire après un test concluant , Que faire quand ça ne l’est pas ?

 

* »Appelez – Nous, Achetez Ici »

 

Non classé

Comment bien débuter son activité en ligne ?

Partie 1

A.

Vous avez une idée, et  c’est déjà pas mal !

B.

Il va maintenant falloir aller plus loin. La conceptualiser

Bien que la barrière soit tenue ; Ce qui fait la différence entre le créateur de génie et l’aliéné  est l’intérêt que l’on porte aux autres.

Quand le créateur de génie testera son offre pour l’adapter à sa cible,  l’aliéné s’agacera que sa cible ne s’adapte à son offre.  Voyez la subtilité 🙂

Alors créateurs de génie que vous êtes, tenez – vous prêts pour le test.

Ce n’est d’ailleurs pas en restant sur le rivage que l’on apprend pas à nager.

C.

Internet ou le moindre risque

Il n’a jamais été aussi facile d’ouvrir son business en ligne. En un clic, pour moins de 15 € par mois, vous voici une société international.

Alors avant d’investir les économies d’une vie,  pourquoi pas profiter de l’ère 2.0 pour tester son offre.

Partie 2

On explique comment dans le prochain billet